CONTACTEZ NOUS :   021 922 51 00  info@gmtcosmetics.com

Florame Switzerland
Florame Switzerland

Huiles Essentielles et Cosmétiques BIO depuis 1989

L'expert de la diffusion des Huiles Essentielles

Simples et efficaces, nos diffuseurs préservent l'énergie et la qualité des huiles essentielles diffusées,
dans un silence de fonctionnement apprécié !
Les Diffuseurs Electriques à Huiles Essentielles

Spécialiste de l'Aromathérapie BIO depuis 1989

 

Depuis plus de 20 ans, Florame sélectionne à travers le monde les plus belles huiles essentielles et vous garantit une qualité optimale.
Aromathérapie

HYDRATATION BIO

Enrichie en extrait de nénuphar biologique hydratant, elle apportera une hydratation optimale à votre peau.
Durablement hydratée, votre peau est protégée et le teint lumineux.
Gamme Hydratation BIO à l'extrait de Nénuphar

Gamme BIO pour Homme

Composée de soins pour le visage et le corps au parfum frais et boisé,
cette ligne transforme le rituel quotidien de la toilette en un pur instant de bien-être et de plaisir.
Pour répondre aux besoins spécifiques des peaux masculines.
Gamme BIO Pour Homme

Gels Douches et Soins Hydratants BIO

La ligne d’Hygiène Bio Florame , synonyme de plaisir pour toute la famille !
Gamme Hygiène BIO

Jasmin BIO

Découvrez notre nouvelle et superbe gamme au Jasmin BIO
Fleur blanche capiteuse et sensuelle, sa fragrance douce en tête dévoile un coeur généreux et élégant.
Soins Cosmétiques BIO au Jasmin

Lys Perfection BIO

Les soins Anti-Age Lys Perfection vous aideront à lutter contre les signes de l’âge.
Naturellement ressourcée, votre peau retrouve confort et douceur jour après jour.

Gamme anti-age BIO Lys Perfection à l'extrait de Lys Blanc

Nutrition à l'huile de Cameline BIO

La gamme Nutrition offre les soins indispensables pour les peaux sèches et sensibles.
Formulée pour limiter les risques d’allergies et testée sous contrôle dermatologique.
Gamme Nutrition BIO à la cameline

Une Aromathérapie de qualité avec Florame.
L'aromathérapie et l'extraction d'une huile essentielle exige un savoir faire et des exigences très strictes en terme de qualité de produits.
Les huiles essentielles Florame , sont reconnues comme des références en la matière.
Une qualité obtenue par la sélection des meilleures plantes issues de l'agriculture biologique certifiée.

Afin de découvrir comment les huiles essentielles Florame obtiennent ce haut niveau de qualité, nous vous invitons à découvrir les grandes lignes de nos exigences: 

Une Aromathérapie de qualité avec Florame

Note Importante:


Les renseignements donnés pour chaque huile essentielle le sont dans un but purement informatif, et ne remplacent en aucun cas un avis médical compétent.
Consultez toujours un naturopathe, médecin, pharmacien ou droguiste compétent dans le cadre de l'utilisation des huiles essentielles.
Notre responsabilité ne saurait être engagée dans le cadre d'un usage inapproprié.

 

 

 

 

Comment extraire les Huiles Essentielles ?

Les huiles essentielles ou essences de plantes sont les extraits concentrés de certaines plantes dites aromatiques. Connues et appréciées depuis l'Antiquité pour leurs vertus médicinales, les huiles essentielles sont les principes actifs de la pharmacopée naturelle, elles sont utilisées en parfumerie ou pour aromatiser de nombreuses préparations alimentaires et boissons.On obtient ces essences soit par distillation à la vapeur d'eau dans un alambic pour les plantes aromatiques, soit par expression, pour les essences d'agrumes. Ce sont les procédés qui donnent les extraits les plus naturels propres à la consommation.

Image

L'expression :

Elle est exclusivement employée pour les peaux d'agrumes.

Lorsque vous pressez une peau d'orange au-dessus de la flamme d'une bougie, vous pouvez remarquer un crépitement de petites étincelles, ce sont ces " petites étoiles " contenues dans les zestes qui sont pressées et qui sont mises en flacons.

L'enfleurage :

C'est un procédé très ancien basé sur la capacité des corps gras à capter les odeurs.

L'enfleurage a été pratiqué sur différentes huiles depuis l'Antiquité, l'huile de ben, d'amandes, etc. plus récemment, l'enfleurage a été pratiqué sur des graisses plus solides comme l'axonge (gras de porc), dans la ville de Grasse dont c'est la spécialité, (jasmin, tubéreuse, jonquilles de Grasse, etc.) ; ce procédé est moins utilisé de nos jours.

L'extraction par solvants :

Procédé industriel très répandu dans la fabrication des arômes de parfumerie. Ce procédé permet d'extraire certaines molécules que la vapeur d'eau ne peut entraîner. Exemple : l'huile essentielle de sauge sclarée obtenue par distillation à la vapeur d'eau ne contient que 0,9% à 1,6% de sclaréol, alors que la concrète extraite à l'Hexane contient 60 à 65% de sclaréol.

La pyrogénation :

L'extraction des résines et goudrons en cuve close, est employée presque exclusivement pour l'huile de cade , un produit extrait d'une sorte de genévrier et dont l'utilisation relève de la cosmétique et des produits régénérateurs des cheveux .D'autres techniques d'extraction d'arômes sont connues mais ne sont pas encore utilisées de manière industrielles, telles l'extraction par gaz carbonique hyper critique, ou encore l'utilisation des micro-ondes.

 

 

 

 

Les labels de qualité

Label Nature & Progrès

C'est la reconnaissance officielle d'un produit exceptionnel qui associe l'éthique à ses qualités intrinsèques. Ce label représente le commerce équitable, le refus des tests sur animaux et consacre la démarche sociale de l'entreprise.

Les huiles essentielles biologiques Florame

Ecocert

C'est l'organisme de contrôle le plus important et contrôle à lui tout seul 80% des opérateurs bio. Tous les organismes de contrôle, Ecocert, Qualité France, Ulase, Agrocert, Aclave et certpaq, sont des organismes privés, agréés par les pouvoirs publics, et qui ne sont liés à aucune structure commerciale ou syndicale. Leur rôle est tout à la fois de contrôler la conformité de production et d'importation, et d'informer les différents acteurs des règlements en vigueur.

Chaque huile essentielle florame est identifiée par un numéro de lot spécifique. Grâce à ce numéro de lot inscrit sur chaque flacon, on peut, à tout moment, retrouver la provenance de l'huile essentielle .

 Les huiles essentielles biologiques Florame

Le Logo AB (agriculture biologique)

C'est le sceau incontestable d'un produit biologique ou d'une huile essentielle de culture biologique contrôlée et certifiée.
Toutefois dans la réglementation, le terme " issu de culture biologique " ne peut être utilisé que dans le cadre de produits bruts ou pour des produits transformés destinés exclusivement à l'alimentation humaine.
Si le produit " BIO " ne peut prétendre à cette utilisation, il ne pourra bénéficier de cette appellation. Ainsi, les mélanges d'huiles essentielles BIO destinés à la diffusion dans l'atmosphère ou aux massages peuvent simplement indiquer sur l'étiquette, la liste des ingrédients biologiques et le nom du contrôleur, mais ne peuvent bénéficier du logo AB ; certaines associations comme Nature&Progrès, engagent leur réputation et leur logo pour palier à cette lacune.

Image

Une huile essentielle biologique parfaite !

Les huiles essentielles apportent des résultats exceptionnels dans tous leurs domaines d'applications. Leurs vertus sont déterminées par leur qualité. Celle-ci est la somme de plusieurs facteurs déterminants : 

Les huiles essentielles biologiques Florame  

A La garantie de la reconnaissance botanique :
C'est l'indication du nom latin exact de la plante qui permet de reconnaître sa variété exacte au sein de l'espèce botanique :
exemple : Eucalyptus globulus , Eucalyptus radiata , etc.

B L'organe sécréteur de l'huile essentielle :
Le fruit, la feuille ou la fleur de l'oranger produisent des huiles essentielles différentes qui n'ont pas le même usage.

C Le " chémotype " ou type biochimique de la plante :
Le chémotype d'une huile essentielle est une référence précise qui indique le composant biochimique majoritaire et distinctif, présent dans l'huile essentielle . C'est l'élément qui permet de distinguer les huiles essentielles extraites d'une même variété botanique mais d'une composition biochimique différente. Le chémotype est repéré grâce à une analyse chromatographique et spectrométrique qui reconnaît et identifie les molécules. Cette classification capitale permet de sélectionner les huiles essentielles pour une utilisation plus précise, plus sûre et plus efficace.

Exemple : le Romarin à chémotype cinéole est celui des infections respiratoires, le Romarin à chémotype camphre , celui de l'appareil musculaire et des articulations douloureuses, le Romarin à chémotype verbénone est un stimulant du foie-vésicule.
Nous connaissons aussi sous la même appellation botanique, deux grandes familles de thyms, subdivisées elles-mêmes grâce à la définition de leurs chémotypes respectifs.

D: Le mode de culture :
Culture biologique ou plantes spontanées ou culture conventionnelle ou récolte manuelle sont des critères qui déterminent la qualité et guident votre choix.

E Le certificateur de la garantie biologique :
En Europe, le certificateur doit satisfaire à la norme EN 45011 qui garantit son indépendance et la loyauté des produits. Le nom du certificateur doit être visible sur un produit biologique certifié.

Si le produit n'est PAS certifié il n'est PAS biologique.

 
Ecocert est l'organisme de contrôle le plus important et contrôle à lui tout seul 80% des opérateurs bio. Tous les organismes de contrôle, Ecocert, Qualité France, Ulase, Agrocert, Aclave et certpaq, sont des organismes privés, agréés par les pouvoirs publics, et qui ne sont liés à aucune structure commerciale ou syndicale. Leur rôle est tout à la fois de contrôler la conformité de production et d'importation, et d'informer les différents acteurs des règlements en vigueur.

Chaque d'huile essentielle florame est identifiée par un numéro de lot spécifique. Grâce à ce numéro de lot inscrit sur chaque flacon, on peut, à tout moment, retrouver la provenance de l'huile essentielle.

Le logo AB :

C'est le sceau incontestable d'un produit biologique ou d‘une huile essentielle de culture biologique contrôlée et certifiée.

Les huiles essentielles biologiques Florame

Toutefois dans la réglementation française, le terme " issu de culture biologique " ne peut être utilisé que dans le cadre de produits bruts ou pour des produits transformés destinés exclusivement à l'alimentation humaine.
Si le produit " BIO " ne peut prétendre à cette utilisation, il ne pourra bénéficier de cette appellation. Ainsi, les mélanges d'huiles essentielles BIO destinés à la diffusion dans l'atmosphère ou aux massages peuvent simplement indiquer sur l'étiquette, la liste des ingrédients biologiques et le nom du contrôleur, mais ne peuvent bénéficier du logo AB ; certaines associations comme Nature&Progrès, engagent leur réputation et leur logo pour palier à cette lacune.

 

 

Chromatographie de chaque huile essentielle

Afin de determiner la composition exacte de chacune des huiles essentielles , les laboratoires Florame fournissent sur simple demande, une analyse chromatographique complète et détaillée d'une huile essentielle à analyser. (nous contacter pour les demandes de chromatogrammes)

Ce procédé permet d'apporter une suivi de qualité de meilleur niveau, et une sécurité totale dans la qualité des huiles Florame.

Afin de mieux comprendre le principe d'analyse par chromatographie, vous trouverez ci-dessous l'explication du principe de fonctionnement, ainsi qu'un exemple de chromatogramme.

La chromatographie en phase gazeuse (CPG) est, comme toutes les techniques de chromatographie, une technique qui permet de séparer des molécules d'un mélange éventuellement très complexe de nature et de volatilité très diverses. Elle s'applique principalement aux composés gazeux ou susceptibles d'être vaporisés par chauffage sans décomposition. Elle est de plus en plus utilisée dans les principaux domaines de la chimie.

Le mélange à analyser est vaporisé à l'entrée d'une colonne, qui renferme une substance active solide ou liquide appelée phase stationnaire, puis il est transporté à travers celle-ci à l'aide d'un gaz porteur. Les différentes molécules du mélange vont se séparer et sortir de la colonne les unes après les autres après un certain laps de temps qui est fonction de l'affinité de la phase stationnaire avec ces molécules.

Pour compléter les analyses, les chromatographes sont souvent couplés à d'autres instruments analytiques, notamment pour la spectrométrie de masse et la spectroscopie infra-rouge. En parfumerie, on utilise aussi le nez, détecteur extrêmement sensible à certaines molécules odorantes

Principe de fonctionnement

L'échantillon (un liquide volatil) est d'abord introduit en tête de colonne par l'intermédiaire d'une microseringue qui va traverser une pastille en caoutchouc, appelée septum, pour se retrouver dans une petite chambre en amont de la colonne appelée injecteur. L'injecteur est traversé par le gaz porteur et porté à une température appropriée à la volatilité de l'échantillon. Les quantités injectées peuvent varier de 0.2 à 5.0 μl.

Ensuite, une fois rendus volatils, les différents composés de l'échantillon vont être emportés par le gaz porteur (ou gaz vecteur) à travers la colonne et se détacher les uns des autres en fonction de leur affinité avec la phase stationnaire. La phase stationnaire peut être un liquide non (ou peu) volatil (chromatographie gaz-liquide) ou un solide adsorbant (chromatographie gaz-solide). Dans les deux cas, la phase stationnaire va provoquer un phénomène de rétention chromatographique avec les différents composés (appelés solutés). Plus le composé a d'affinité avec la phase stationnaire, plus il mettra de temps à sortir de la colonne. La grandeur expérimentale brute est appelée temps de rétention. C'est le temps qui s'écoule entre l'injection de l'échantillon et l'apparition du signal maximum du soluté au détecteur. Pour favoriser le transport de tous les composés à travers la colonne (élution), il faut déterminer la bonne température du four. En général, la température doit être supérieure à la température d'ébullition des composés. On peut travailler en isotherme, c’est-à-dire avec une température fixe durant toute l'analyse ou avec un programme de température qui varie.

A la sortie de la colonne, les composés rencontrent un organe essentiel qui est appelé détecteur. Cet appareil évalue en continu la quantité de chacun des constituants séparés au sein du gaz porteur grâce à la mesure de différentes propriétés physique du mélange gazeux. Le détecteur envoie un signal électronique vers un enregistreur (sorte d'imprimante)qui dessinera les courbes de chaque pic en fonction de leur intensité (courbe de type Gaussienne).

L'ensemble des pics est appelé chromatogramme

 

Absolue ou huile essentielle ?

Quelle est la différence entre une absolue et une huile essentielle  ?

La différence majeure réside dans le principe d’extraction des principes actifs de la plante. L’huile essentielle est obtenue par distillation, alors que l’absolue est obtenu par extraction avec des solvants.

Dans le cadre de l’aromathérapie, les absolues ne sont donc pas utilisables, mais plutôt destinés à l’industrie cosmétique.

Obtention d’un absolue :

La technique d'extraction aux solvants volatils a été mise au point par le parfumeur Louis Roure, comme alternative à l'enfleurage à chaud, peu après la découverte, dans les années 1870, de l'alcool absolu. Ce procédé permet de séparer les huiles essentielles des cires ou résidus contenus dans les solutions alcooliques propres, grâce à l'utilisation de solvants, comme l'hexane, l'éther de pétrole ou le benzène. Ces solvants, très volatils, s'éliminent facilement par évaporation. Placées dans un extracteur, les matières végétales subissent plusieurs lavages au solvant. Elles sont ensuite acheminées dans un décanteur puis un concentreur avant leur distillation complète. On récupère les molécules odorantes, les cires et les pigments. Le solvant est, quant à lui, récupéré

Flacon d'1 ml d'absolue de jasmin

Rendement:

1g d'absolue = environ 6000 fleurs de jasmin

Obtention d’une huile essentielle :

La distillation est l'une des plus anciennes techniques d'extraction. Elle consiste à séparer les éléments constituants d'un solide ou d'un liquide grâce à la chaleur et à les recueillir à l'état gazeux. Aujourd'hui,l'hydrodistillation reste la méthode la plus utilisée. Les matières premières naturelles sont placées dans un alambic avec de l'eau portée à ébullition. La vapeur produite transporte les matières odorantes au niveau du col de cygne de l'alambic, puis dans un serpentin où, une fois refroidie, cette vapeur, alors transformée en eau parfumée, s'écoule dans un essencier, ou vase florentin, destiné aux huiles essentielles . L'eau se sépare facilement de l'huile essentielle par simple différence de densité.

L'évolution de cette technique permet de procéder à une distillation fractionnée. Cette opération, très sélective, isole les corps chimiques principaux de l'ensemble des constituants de l'essence. Elle présente l'avantage d'augmenter l'odeur, la puissance, la finesse et la solubilité. Cette technique d'affinement de l'huile essentielle s'effectue par déterpénation, c'est-à-dire par séparation des terpènes des huiles essentielles et par rectification, technique qui consiste à sélectionner des fractions intéressantes de l'huile essentielle .

 www.florameshop.ch